Detailed
Compact
Art
Reverse
November 18, 2019
Vendredi soir, je suis sortie en tout début de soirée à l’heure de mon rendez-vous. Il faisait déjà nuit, il pleuvait et plusieurs voitures attendaient warnings allumés aux quatre coins du carrefour. Puis, je l’ai repérée, la voiture qui venait me prendre. Oui, c’était bien Isabelle de la marche nordique au volant. Je me suis glissée dans la voiture et nous sommes reparties direction Colombes pour aller chercher Jean-Pierre. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
November 15, 2019
Ce que je vous ai décrit mercredi avec mon sabre me rappelait quelque chose que j’avais entendu récemment. Et puis ce matin, c’est revenu alors que je rentrais d’avoir accompagné Lisa à l’école. Alors que nous étions dans le Jura, Pietro et moi avons écouté, sur la route de Lons, le CD des émissions sur la peinture de l’historien d’art Daniel Arasse. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
November 13, 2019
Depuis le mois de janvier, au cours de Kung-fu, nous utilisons une arme. Nous avons eu le choix entre l’épée et le sabre. Le choix m’a laissée assez perplexe. Mes camarades savaient déjà, et pour certains depuis longtemps, quelle arme ils allaient choisir. Lorsque la prof nous a présenté les qualités nécessaires pour chacune, je ne me suis reconnue dans aucune des deux armes. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
November 11, 2019
Ce matin, un peu après dix heures, nous sommes sortis tous les cinq, sous la pluie, direction la mairie de Bois-Colombes. Felicia et Micaela devaient participer à la cérémonie du 11 novembre. Le 11 novembre est un jour férié. On célèbre l’armistice de 1918, la fin de la Première Guerre mondiale. Les enfants ne vont pas à l’école et beaucoup de personnes ne travaillent pas ce jour-là. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
November 8, 2019
Nous étions dans le Jura pour la première semaine des vacances de la Toussaint. Nous sommes rentrés à Paris. Et maintenant, je peux tout vous raconter. Donc, voici le cinquième épisode dans le Jura. — Felicia, tu as bien ton sac à dos ? ai-je demandé avant de mettre ma ceinture de sécurité. — Oui, je l’ai. Vendredi, nous sommes passés devant le centre équestre, mais nous ne nous sommes pas arrêtés. Notre destination était plus lointaine, à la fois géographiquement et dans le temps. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
November 6, 2019
Nous étions dans le Jura pour la première semaine des vacances de la Toussaint. Nous sommes rentrés à Paris. Et maintenant, je peux tout vous raconter. Donc, voici le quatrième épisode dans le Jura. Hier, Micaela vous a parlé de sa journée de cavalière. Pendant que les filles étaient au centre équestre, de 9 heures à 16 h 30, Pietro et moi avions quartier libre. Notre programme était simple : commencer par une belle balade en forêt et ensuite laisser la journée s’écouler tranquillement. Notre destination préférée, la forêt de Villards d’Héria. http://www.la-douce-heure.com/ La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
November 4, 2019
Nous étions dans le Jura pour la première semaine des vacances de la Toussaint. Nous sommes rentrés à Paris. Et maintenant, je peux tout vous raconter. Donc, voici le troisième épisode dans le Jura. Le lundi matin, il a fallu se réveiller de bonne heure, presque comme pour aller à l’école. Mais notre destination était le centre équestre Jura Sud, l’endroit que les filles préfèrent sur terre ! Savez-vous comment se passe une journée de cavalière là-bas ? Et si je posais la question à Micaela ! La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
November 1, 2019
Nous étions dans le Jura pour la première semaine des vacances de la Toussaint. Nous sommes rentrés à Paris. Et maintenant, je peux tout vous raconter. Etes-vous prêts pour un voyage qui va durer plusieurs épisodes ? Puisque nous étions arrivés dans le Jura de nuit, le moment que j’attendais avec impatience était celui où j’allais ouvrir les volets après une bonne nuit de sommeil. Car dans cette maison, je dors extrêmement bien. C’est peut-être parce qu’il y a très peu de bruit. C’est calme. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
October 30, 2019
Nous étions dans le Jura pour la première semaine des vacances de la Toussaint. Nous sommes rentrés à Paris. Et maintenant, je peux tout vous raconter. Prêts pour un voyage qui va durer plusieurs épisodes ? Samedi 19 octobre, lorsque Felicia est rentrée de la viole de gambe, nous étions prêts à partir. Micaela et Lisa nous avaient préparé des sandwiches. Tout était parfait. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
October 28, 2019
Je suis partie faire quelques courses. Je dois acheter du fromage pour le repas de demain. Nous avons des invités et nous voulons un beau plateau de fromages. J’ai déjà quelques idées en tête : un camembert, un fromage de chèvre, du Comté ou du Beaufort, de la tomme de brebis ou du Roquefort. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
October 25, 2019
C’est l’automne, nous sommes en vacances cette semaine, mais le podcast continue. Vous avez aimé la série « Un été au soleil » que je vous ai proposé cet été, alors voici « Quatre filles à Rueil », trois épisodes qui se suivent comme une aventure. Effectivement, cinq minutes plus tard, nous arrivions enfin à destination : l’atelier boutique de Gilles Cresno, trente-trois ans, chocolatier, classé parmi les douze meilleurs chocolatiers de France par le célèbre Club des croqueurs de chocolats. Nous sommes entrées dans la boutique simple, moderne et lumineuse (règle des trois adjectifs). La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
October 23, 2019
C’est l’automne, nous sommes en vacances cette semaine, mais le podcast continue. Vous avez aimé la série « Un été au soleil » que je vous ai proposé cet été, alors voici « Quatre filles à Rueil », trois épisodes qui se suivent comme une aventure. La femme s’est penchée sur le plan. — Tu vois où c’est? Je ne vois rien sans mes lunettes, a-t-elle dit à son mari. Il s’est à son tour penché sur le plan. — C’est drôle, il n’y a aucun des grands axes que nous connaissons. Tu la connais la rue des rosiers ? La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
October 21, 2019
C’est l’automne, nous sommes en vacances cette semaine, mais le podcast continue. Vous avez aimé la série « Un été au soleil » que je vous ai proposé cet été, alors voici « Quatre filles à Rueil », trois épisodes qui se suivent comme une aventure. Nous étions quatre à nous retrouver samedi dernier, devant le Monop’ de la gare Saint-Lazare, à seize heures quinze. Quatre filles : Natasha, Françoise, Elisabeth et moi-même. Les présentations faites, nous avons pris un train à destination de Saint-Cloud. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
October 18, 2019
À Dieppe, il y a une librairie indépendante qui s’appelle la librairie La Grande Ourse. Elle est tenue par trois femmes souriantes et sympathiques qui ont tout de suite adoré l’idée de partager avec vous un roman choisi pour vous, chers auditeurs. Un roman, pas trop difficile à lire. Je les ai enregistrées, chacune leur tour, et, aujourd’hui, je diffuse l’enregistrement de Vanessa qui vous parle de Une femme en contre-jour de Gaëlle Josse aux Edtions Notabilia. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
October 16, 2019
Hier après-midi, j’avais rendez-vous avec mon amie Estelle. — Estelle ? m’a dit Pietro hier matin. — Estelle, ai-je dit en mettant la main sur notre plan de travail gris. Estelle, grâce à qui nous avons une harmonie de couleurs dans notre cuisine. — Ah oui ! La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
October 14, 2019
Hier après-midi, c’était calme à la maison. Pietro et Lisa faisaient une partie de Scrabble, Felicia lisait, Micaela était partie à une cérémonie du souvenir au Mont-Valérien (c’est vrai que je ne vous ai pas dit qu’elle avait intégré le CMJ à la rentrée suite à une démission). J’ai profité du calme pour travailler sur les résultats du sondage. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
October 11, 2019
Hier soir, Pietro et moi avons regardé le premier épisode de la série Mytho sur Arte. C’est une série française. D’ailleurs mytho, c’est le mot super à la mode pour dire « menteur » ou « menteuse ». Je l’entends vingt fois par jour à la maison. Dans la série, le premier rôle est tenu par Marina Hands, une actrice que j’aime bien. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
October 9, 2019
Vendredi dernier, Lisa m’a annoncé en sortant de l’école qu’elle aurait bientôt un exposé à préparer. — Ah bon ? ai-je dit. — Oui, et le sujet c’est : l’école dans le monde. C’est trop bien comme sujet. — Tu dois le présenter seule ou bien en groupe ? La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
October 8, 2019
Ce matin, j’ai eu Julien le marathonien au téléphone. — Qu’est-ce que tu fais en ce moment, on ne te voit plus ! m’a-t-il demandé. — Oh, j’ai reçu une amie espagnole pendant cinq jours et on n’a pas arrêté. — Vous avez visité Paris ? La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
October 3, 2019
À Dieppe, il y a une librairie indépendante qui s’appelle la librairie La Grande Ourse. Elle est tenue par trois femmes souriantes et sympathiques qui ont tout de suite adoré l’idée de partager avec vous un roman choisi pour vous, chers auditeurs. Un roman, pas trop difficile à lire. Je les ai enregistrées, chacune leur tour, et, aujourd’hui, je diffuse l’enregistrement de Mila qui vous parle de La plus précieuse des marchandises de Jean-Claude Grumberg. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
October 2, 2019
Hier soir, je suis allée à la rencontre parents-professeurs de la classe de Felicia. Felicia est en cinquième maintenant. Avant la réunion, le nouveau principal et sa nouvelle adjointe ont reçu l’ensemble des parents de toutes les cinquièmes dans la salle polyvalente. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
October 1, 2019
En ce moment, nous sommes en plein dans l’époque des vendanges. Bien sûr, je ne peux pas le voir au quotidien, ni le vivre parce que je suis en région parisienne. Encore que, me direz-vous, il y a des vignes à Montmartre ! C’est vrai que c’est pittoresque. Mais pour moi, le vin raconte un terroir. Les vignes ne sont pas comme nous avec un emploi du temps surchargé, des rendez-vous par-ci par-là, connectées. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
September 26, 2019
C’est encore l’été et encore les vacances. Adeline arrive plus tôt que prévu à la boutique du chocolatier Julien Dechenaud, à Vincennes, où nous avons rendez-vous, elle et moi, pour goûter ses glaces. Heureux hasard, le chef est en boutique. Spontanément, Adeline se présente et lui demande s’il serait d’accord pour répondre à quelques questions pour le podcast. Très sympa, il accepte. Interview sans filet d’un chocolatier qui monte à Paris. L’aventure, les amis ! Mais laissez-moi tout d’abord vous présenter Julien Dechenaud : un jeune chocolatier qui a découvert la pâtisserie et le travail du chocolat à Lyon chez son père. Ensuite, un parcours chez les plus grands : Jean-Paul Hévin, Patrick Roger et Alain Ducasse. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
September 25, 2019
Ce midi, Micaela est rentrée à la maison avec un grand sourire. — Maman, la prof de français nous a rendu nos devoirs sur l’autoportrait. J’ai eu une bonne note. Je suis super contente ! — C’est bien ma grande ! ai-je répondu. La professeure de français avait demandé un exercice original dans le cadre du thème de l’autoportrait. Elle avait demandé à ses élèves de réaliser un autoportrait sous la forme d’un poster illustré. Micaela a beaucoup réfléchi. Beaucoup travaillé. Beaucoup râlé. Beaucoup douté. Et elle nous a posé pas mal de questions aussi. BONUS GRATUIT POUR PREPRARER L'EPISODE 1708 DE JEUDI : https://onethinginafrenchday.podbean.com/p/free-bonus-1569357243/ La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
September 24, 2019
Le lundi soir, c’est le soir de l’entretien athlétique. Pendant une heure et demie, Philippe, notre coach, nous fait faire des exercices dans le but de mieux courir. Cette année, j’y vais avec ma voisine Min. C’est un moment très sympathique. Comme vous, Min est une auditrice du podcast et elle était au courant du sondage. Nous en avons parlé alors que nous faisions nos tours d’échauffement sur la piste du stade. — C’était la première fois que tu faisais un sondage ? m’a-t-elle demandé — Non, mais comme ça, auprès de tous les auditeurs, je crois que la dernière fois c’était en 2013. — Et tu as eu des réponses ? — Oh là là, oui, beaucoup. Presque deux cents. BONUS GRATUIT À TELECHARGER POUR PREPRARER L'EPISODE 1708 DE JEUDI :
September 19, 2019
À Dieppe, il y a une librairie indépendante qui s’appelle la librairie La Grande Ourse. Elle est tenue par trois femmes souriantes et sympathiques qui ont tout de suite adoré l’idée de partager avec vous un roman choisi pour vous, chers auditeurs. Un roman, pas trop difficile à lire. Je les ai enregistrées, chacune leur tour, et, aujourd’hui, je diffuse l’enregistrement de Lou qui vous parle des Victorieuses de Laetitia Colombani. — Bonjour, moi, c’est Lou. Donc, je suis apprentie librairie à la librairie La Grande Ourse à Dieppe. Ça fait maintenant deux ans que j’effectue mon apprentissage ici et tout se passe pour le mieux. — En tant que future librairie, quel style de livre appréciez-vous ? — Je suis plutôt spécialisée dans le manga et la bande dessinée jeunesse, après je reste ouverte à tout style de littérature, de genre. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
September 18, 2019
Pour cette dernière année de primaire, nous avons (encore) changé de rythme scolaire. La semaine de cinq matinées a disparu, maintenant c’est la semaine de quatre jours. Je suis déçue parce d’après les spécialistes du rythme scolaire les enfants apprennent mieux le matin. La mairie a lancé une consultation l’année dernière sur le retour à la semaine de quatre jours et apparemment c’est le choix majoritaire un niveau des parents ou des enseignants. Des enfants aussi ? Comme dit Lisa « on ne nous a pas demandé notre avis ». La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
September 17, 2019
Avez-vous répondu au SONDAGE? Donnez-moi votre avis sur le podcast! SONDAGE en français : https://www.surveygizmo.eu/s3/90171678/One-Thing-In-A-French-Day-oct-2019 SONDAGE en anglais : https://www.surveygizmo.eu/s3/90171794/One-Thing-In-A-French-Day-Survey-in-English Dimanche après-midi, mes parents sont venus nous rendre visite pour le goûter. Les filles adorent leurs visites, car ils apportent toujours plein de choses à manger. Micaela les avait rejoints chez le pâtissier pour choisir un gâteau. La mission, toujours délicate, est de trouver une pâtisserie qui puisse plaire à Felicia. — Oh, qu’est-ce que vous avez choisi comme gâteau ? a demandé Felicia curieuse en voyant la grosse boîte à gâteau que ma mère sortait du sac.
September 12, 2019
Avant de commencer, une petite annonce ! Auditeurs du podcast ou abonnés à la newsletter, je vous invite à donner votre avis sur le podcast One Thing In A French Day. Je viens de mettre en ligne un sondage de 8 questions à propos du podcast. Vous pouvez répondre au sondage en français ou en anglais. D’avance un grand merci ! Vous trouverez le lien du sondage sur le site www.onethinginafrenchday.com SONDAGE en français : https://www.surveygizmo.eu/s3/90171678/One-Thing-In-A-French-Day-oct-2019 SONDAGE en anglais : https://www.surveygizmo.eu/s3/90171794/One-Thing-In-A-French-Day-Survey-in-English L’été se termine, j’ai presque envie de dire déjà. Le temps devenu gris, le petit vent frais le matin, les hirondelles parties, les jours qui raccourcissent mine de rien, l’école qui a repris. Nous sommes en train de plonger dans l’automne. Je ferme souvent les yeux pour repenser à certains moments de l’été. L’espace de quelques instants, toutes les sensations reviennent. Mais il y a un autre moyen de prolonger l’été : par exemple en proposant à Adeline d’aller goûter les glaces de Glazed. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
September 11, 2019
Hier, Pietro était en déplacement dans le sud de la France. Micaela est venue me voir à propos d’un exercice de maths. — L’autre jour, tu m’as dit que je pouvais aussi venir te voir pour les exercices de maths. — C’est vrai. Je ne voulais pas que tu penses que seul ton père pouvait t’aider dans cette matière. — Oh, mais je le sais. Seulement, tu es souvent occupée, alors je lui demande à lui. Mais, là, il n’est pas là alors tu veux bien jeter un œil ? C’est vrai que son réflexe d’aller vers Pietro pour les maths m’avait un peu agacée. Je trouve que ça entretient le mythe que les femmes ne sont pas bonnes en sciences. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
September 10, 2019
Jeudi dernier, vous avez fait la connaissance de Simon et Georgia. Ils sont glaciers en Normandie et proposent leurs glaces tout l’été à Veules-les-roses, dans le salon de thé Comme à la maison. Ils travaillent avec des fruits mûrs, qu’ils choisissent soigneusement, qui sont parfois du jardin et leurs recettes varient au gré de leurs découvertes. Quels parfums y avait-il en bac lors de notre visite ? Je laisse la parole à Simon. — Messieurs, Dames, bienvenus ! Alors, aujourd’hui, nous avons en parfums : un ananas-sirop d’érable, donc c’est l’ananas qui cuit dans le sirop d’érable, à côté nous avons une pêche-abricot et baies de la passion (ce sont des baies qui viennent d’Afrique et qui ont un très fort goût de baies de la passion et une petite note poivrée). La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
September 5, 2019
Bon, puisque Florent était convaincu, j’ai arrêté là mon récit sur Dieppe, mais il y avait tant de choses encore à raconter. Notamment, la venue d’Anna. L’amie de Micaela est venue passer trois jours avec nous, alors que Pietro était retourné travailler à Paris. C’est toujours un plaisir pour nous de partager la compagnie d’Anna. Un soir, elle a demandé à regarder les infos. C’est vrai que je n’y pense pas parce que je suis toujours en train de faire une chose ou l’autre à la maison. — OK ! ai-je dit. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
September 4, 2019
Catherine allait-elle deviner où nous avions passé nos vacances ? — Eh bien, ai-je repris, je disais qu’il arrive toujours des aventures. Un soir, je sors faire un petit tour pour jeter les poubelles et je passe sur les quais. Il fait noir. Je regarde vers l’entrée du port. Au départ, je n’ai rien vu. Puis, tout à coup, j’ai réalisé qu’il y avait un énorme navire qui allait passer devant moi. C’était un navire qui transportait des éléments d’éoliennes… — Dieppe ! a dit Catherine. Florent s’est retourné vers sa belle-sœur. — Tu connais Dieppe ? La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
September 3, 2019
Samedi soir dernier, Micaela et moi étions à la fête d’anniversaire de notre amie Pauline. Imaginez, il faisait beau et chaud. Pauline nous recevait dans le jardin de sa maison, il y avait des guirlandes lumineuses dans les arbres, des lanternes, des tables recouvertes de bonnes choses à manger et de la bonne humeur sur tous les visages. J’étais heureuse de retrouver Marilyne et Pauline à cette occasion. Nous ne nous étions pas revues depuis les vacances. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
August 29, 2019
Les filles étaient enthousiasmées par leur semaine au centre équestre. Le clou de la semaine étant la journée d’excursion jusqu’au lac de Vouglans où elles se sont baignées leur poney. C’était dur de quitter les poneys, mais d’autres activités intéressantes nous attendaient la semaine suivante. Tout d’abord, le mardi soir, alors que le jour n’allait pas tarder à tomber, nous et deux autres familles avons retrouvé Éric Wolff sur le parking de la salle des fêtes de Clairvaux. Éric Wolff est guide naturaliste. Une demi-heure plus tard, nous étions à la sortie de Soucia, au sud de Clairvaux, tous installés sur des bâches, dans un pré, à distance d’un bois, dans le silence. Des jumelles prêtées par notre guide circulaient de main en main. C’était une soirée d’observation de la faune. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
August 27, 2019
Les grandes vacances touchent à leur fin. Il est temps que je vous raconte où nous sommes partis cet été. Nous avons quitté la région parisienne le samedi 20 juillet, de très bonne heure, direction le Jura. Partir tôt, nous a permis d’éviter la foule des grands départs et aussi de faire une étape à Salins-les-Bains pour visiter les salines. Les filles ont bien retenu les explications. Il y a trois façons d’obtenir du sel : les mines de sel, les marais salants et le sel ignigène (obtenu par le feu). C’est cette dernière technique qui était pratiquée à Salins-les-Bains jusque dans les années soixante. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
August 22, 2019
Pendant la pause estivale du podcast, je vous propose une série de rediffusions ayant pour thème le soleil. L’épisode d’aujourd’hui a été écrit en mars 2015. C’est plus de l’astre solaire que du soleil dont il est question aujourd’hui. L’éclipse Ce matin, en parcourant rapidement mes emails, je me suis souvenue que je n’avais pas répondu à un message de Caroline qui datait de vendredi dernier. Aïe. Je l’ai retrouvé, elle me demandait comment s’était passée l’éclipse pour mes filles. Dans sa ville, les petits de maternelle avaient été confinés à l’intérieur de l’école et les grands du primaire étaient équipés de lunettes. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
August 20, 2019
(Du soleil dans la nuit - Laurent Grasso) Pendant la pause estivale du podcast, je vous propose une série de rediffusions ayant pour thème le soleil. L’épisode d’aujourd’hui a été écrit en octobre 2012. Dans ce texte-ci, il s’agit de prendre en photo le soleil, enfin, … un certain soleil. Du soleil dans la nuit Aujourd’hui, j’ai discuté photo avec mon père, au téléphone. Je voulais qu’il m’explique ce que j’aurais dû faire pour réussir ma photo de l’œuvre Du soleil dans la nuit. Je vous explique tout. Mardi dernier, lorsque Natasha et moi avons quitté Un dimanche à Paris, nous avons décidé de marcher jusqu’à la station Pont-Neuf. Nous avons donc pris la rue Dauphine qui mène tout droit au Pont-Neuf. Avant d’arriver au bout de la rue, on distingue très bien le bâtiment de la Samaritaine (un ancien grand magasin) qui est situé de l’autre côté du pont. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
August 15, 2019
Pendant la pause estivale du podcast, je vous propose une série de rediffusions ayant pour thème le soleil. L’épisode d’aujourd’hui a été écrit en avril 2013. Nous habitions notre précédent appartement et notre voisine était une vieille dame en manque de présence. Notre voisine ne sortait jamais sans ses lunettes de soleil, acessoire indispensable pour protéger ses yeux des néfastes rayons UV. Les lunettes de soleil Il y a des jours comme ça où rien ne se passe comme on le souhaiterait. Aujourd’hui, c’était comme ça pour moi. C’était une journée où je ne suis pas arrivée à faire ce que je souhaitais faire. J’ai été constamment interrompue dans mon travail, dans mes préparatifs (nous partons en vacances samedi matin), il y avait des travaux dans mon immeuble avec des bruits de perceuses et c’était jour de piscine pour Felicia. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
August 13, 2019
Pendant la pause estivale du podcast, je vous propose une série de rediffusions ayant pour thème le soleil. L’épisode d’aujourd’hui a été écrit en août 2011 alors que nous étions en Bretagne pour les vacances. Pietro était à Paris pour travailler et mon père était venu prendre le relais. C’est le soleil qui fait mûrir les fruits dont il est question dans l’épisode d’aujourd’hui. La cueillette des mûres J’ai demandé à Christine, notre propriétaire, si elle pouvait nous indiquer un bon coin pour la cueillette des mûres près de la maison. — Bien sûr, descends vers le ruisseau. Tu trouveras des mûres, m’a-t-elle dit. Cet après-midi, nous sommes donc partis tous les cinq vers le ruisseau. Pour l’atteindre, nous sommes entrés dans les bois. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
August 8, 2019
Pendant la pause estivale du podcast, je vous propose une série de rediffusion ayant pour thème le soleil. L’épisode d’aujourd’hui a été écrit en 2012, à notre retour des Pouilles (Italie). C’est le soleil dont il faut se protéger, aujourd’hui. À la mer ! Chiatona La semaine de notre arrivée, le cousin de mon mari, Vincenzo (le futur marié), nous a fait découvrir une jolie petite plage à Pilone, au sud de Monopoli. Mais, il y avait beaucoup de monde et la route était tortueuse pour s’y rendre. Mon mari m’a proposé de passer de l’autre côté, de quitter la mer Adriatique pour la mer Ionienne. — Nous allons aller à Chiatona, c’est là que j’allais quand j’étais petit. Tu verras, il n’y aura personne. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
August 6, 2019
C’est l’été les amis, le podcast dans sa forme habituelle fait une pause estivale. Cependant, je vous ai concocté un programme. Nous venons d’arriver à Dieppe après deux semaines dans le Jura. N’hésitez pas à suivre le compte Facebook ou Instagram du podcast. J’ai pris l’habitude de poster de temps en temps quelques photos ; Mais revenons au sujet du jour. Lorsque j’ai réfléchi aux diffusions que j’allais vous préparer, j’ai voulu, comme la dernière fois avec le Japon, trouver un thème. Une idée m’est venue. Quel meilleur thème pour l’été que le soleil ? La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
August 1, 2019
C’était le jeudi de la semaine précédant notre départ en vacances. Les filles et moi étions parties tout de suite après le déjeuner pour aller faire une provision de livres chez Gibert Jeune du boulevard Saint-Michel, à Paris. Chacune des filles a pu demander conseil auprès d’une librairie. Je crois que c’était Lisa la plus ravie. Elle aime les livres drôles et la jeune femme du rayon jeunesse a su lui conseiller plusieurs titres remplis d’humour. Ensuite, nous avons repris le métro pour nous rendre rue du Faubourg poissonnière où nous avions rendez-vous avec Adeline, ma complice pâtissière. Il faisait chaud et beau, ce jour-là. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
July 30, 2019
Jeudi dernier, vous avez fait la connaissance de Stéphanie qui est photographe de portrait à Paris. C’est-à-dire qu’elle photographie des couples ou des familles qui souhaitent se faire prendre en photo dans notre belle capitale. Dans la première partie de l’interview, Stéphanie nous a raconté comment se passait une séance photo et comment elle arrivait à mettre ses clients à l’aise. Dans cette seconde partie, nous allons parler technique de photo. Allez, c’est parti ! La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
July 25, 2019
Par une belle fin d’après-midi de la semaine dernière, j’ai pris le train pour Conflans-Saint-Honorine depuis la gare de Colombes. Un changement à la gare d’Argenteuil, un dernier petit trajet dans un train de banlieue décoré avec des motifs impressionnistes, par la fenêtre un mélange de banlieue pavillonnaire, de barres d’immeubles et de champs de blé et je suis arrivée à Conflans où m’attendait la souriante Stéphanie. Comme avec Adeline, nous avons fait connaissance et sympathisé grâce au réseau Les Étincelles créé par Estelle Gnana. J’ai vraiment eu envie que vous aussi vous fassiez connaissance avec elle. Elle s’est gentiment pliée au jeu de l’interview. Mais quel est donc ton métier, Stéphanie ? Bonjour Laetitia, moi, c’est Stéphanie, je suis photographe de portraits et je suis spécialisée auprès des couples et des familles d’Américains, essentiellement, qui viennent en voyage à Paris et qui viennent immortaliser un moment de leur vie, soit un anniversaire, une demande en mariage, ou alors même des vacances spéciales qu’ils organisent à Paris. https://www.bullesdejoie.net/www. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
July 23, 2019
Lisa, de quoi as-tu envie de parler ? Et si nous parlions du pique-nique du soir ? Oh, je suis d’accord avec toi, c’est une bonne idée ! Par quoi commences-tu ? C’était le jour où Felicia avait invité Émilie. Nous avions rendez-vous au parc avec Marilyne, Gaby et François pour le fameux pique-nique du soir. Nous avions pris des chips, de la pastèque et des calzones faits par Maman. Pendant que les adultes parlaient, nous (Felica, Émilie et moi) étions en train de jouer au foot. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
July 18, 2019
Felicia et moi avons fait un stage de couture la semaine dernière. Au début, je n’étais pas très enthousiaste, je n’en avais jamais vraiment fait de couture et je ne savais pas à quoi m’attendre... Au-delà du stage de couture, il y avait aussi toute l’aventure d’y aller et de rentrer. La première fois, maman nous a accompagnées. C’est ce que Felicia vous a raconté hier. Le premier après-midi de stage, Christelle, notre professeure de couture, nous annonce que l’on va faire un sac. Dans ma tête, je suis contente ! Nous avons d’abord choisi du tissu, puis nous l’avons découpé. Ensuite, Christelle nous a appris les bases avec la machine à coudre : lever le pied de biche, positionner le tissu, vérifier la cannette, choisir le point, régler la tension du fil et enfin coudre avec la pédale. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
July 17, 2019
Bonjour, c’est Felicia. Je vais vous raconter nos aventures avec le bus 167. La semaine dernière, Micaela, Lisa et moi sommes allées au stage de couture en bus. Le lundi, maman nous a accompagnées jusqu’à l’espace Schiffers pour nous montrer le chemin. Ainsi, le reste de la semaine, nous y sommes allées toutes seules ! Malheureusement, les jours suivants il y a eu des déviations. Ce n’était pas prévu au programme ! Le mardi, la déviation était petite, c’est une dame dans le bus qui s’en est rendu compte. — Monsieur ! Monsieur ! Pourquoi tournez-vous ? Ce n’est pas le bon chemin. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
July 16, 2019
Voilà, comme l’année du déménagement (2015), nous sommes toujours à Paris. Les vacances débutent à la fin de la semaine pour la famille. La semaine dernière, les filles ont participé à un stage de couture (Micaela et Felicia) et de dessin (Lisa) dans un espace dédié à Bois-Colombes… mais je ne vous en dis pas plus. Et ce week-end, nous avons vu nos amis Robert et Marilou qui ont une petite maison dans le 93. Marilou avait sorti la piscine gonflable pour les filles qui se sont bien amusées tout l’après-midi. — Les filles, c’est l’heure de manger ! — Oh, c’est un barbecue ! j’arrive ! a crié Lisa en sortant de l’eau. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
July 11, 2019
Dimanche dernier, dix heures du matin, on sonne à la porte. C’est Julien, venu pour vous parler de son marathon, trois mois après. Je savais qu’il était déçu et qu’il n’aurait pas forcément envie d’en parler. Pourtant, vous avez été plusieurs à me demander de ses nouvelles. J’ai attendu et quand j’ai vu qu’il souriait à nouveau, je lui ai proposé de l’enregistrer à nouveau. Il a accepté. Alors Julien, comment s’est passé ce marathon de Paris ? Alors, ça s’est bien passé relativement au début. J’étais en pleine forme. Je suis très bien parti. J’avais toutes mes jambes. Le moral, tout y était, la fête. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
July 10, 2019
Lorsque nous sommes arrivés chez Claire avec Lisa, deux gâteaux étaient en train d’être démoulés et ça s’agitait dans la cuisine ouverte. Ça s’agitait aussi dans le jardin autour de la petite piscine gonflable. Lisa est allée enfiler son maillot de bain. Installés autour de la table, Claire nous a fait, à tous les parents réunis, le bilan de l’année écoulée. Elle était ravie des progrès de chacun, de leurs qualités humaines aussi. Pendant ce temps-là, le gâteau en forme de viole se montait sous nos yeux. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
July 9, 2019
Je ne sais pas pourquoi, mais le fait de commencer le mois de juillet m’a enlevé un poids. Au bilan de juin, il y a eu quelques dégâts tout de même : j’ai oublié d’envoyer Felicia au CMJ pour la dernière séance, j’ai complètement oublié que Lisa était invitée à l’anniversaire de sa copine Clara (la fille de Caroline), j’ai oublié d’aller au sport lundi soir. Pourtant la première semaine de juillet était tout aussi intense, mais je l’ai vécue différemment. Lundi, il y a eu la chorale de Lisa. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
July 4, 2019
C’est la saison des abricots et j’en mange tous les jours en ce moment. On n’en voit plus que les fraises ou les cerises. Dans notre famille, nous sommes des fans de la tarte aux abricots. Mes parents en faisaient souvent et Pietro se damnerait pour en manger une. Rien que d’écrire ces mots « tarte aux abricots » et j’ai la saveur acide et le goût de l’abricot cuit mêlé à celui de la pâte brisée qui me viennent à la bouche. Il y a, comme ça, dans mon esprit, des tartes aux abricots mémorables. Un peu comme pour le carrot cake de Caroline ou les tartes aux fraises. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
July 3, 2019
Après le spectacle, il a fallu préparer le départ de Micaela pour une semaine dans le sud de la France chez les grands-parents de son amie Élise. Enfin, cela a même commencé avant le spectacle. — Maman ! Je n’ai plus rien à me mettre ! m’a-t-elle dit affolée lorsque nous avons sorti les caisses de vêtements d’été. C’est vrai qu’elle a beaucoup grandi cette année. Elle me dépasse officiellement de trois centimètres. Donc vendredi matin, nous sommes allées faire les soldes aux Quatre Temps. — Tout le monde regarde mon pansement ! a-t-elle dit alors que nous montions les escalators. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
July 2, 2019
Le spectacle Bollywood c’est toujours un grand moment de la fin de l’année. Cette année, Megha, notre professeur, nous avait appris trois chorégraphies, une de plus que les autres années. Un petit défi pour mon cerveau. Dans la semaine, j’étais un peu en retard dans les préparatifs pour raccourcir nos jupes à Micaela, Lisa et moi. Heureusement, les doigts de fée de Felicia m’ont bien aidée. Elle s’est occupée de raccourcir la jupe de Micaela et de terminer la mienne quand je n’ai plus su où donner de la tête. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
June 27, 2019
Suite et fin de l’entretien avec le chef pâtissier Quentin Lechat à propos de son tea time au Novotel des Halles à Paris. Dans l’épisode d’hier, il répondait à mes questions sur la composition d’un tea time et sur ses inspirations, dans celui-ci c’est Adeline qui est aux commandes. Alors, Quentin, vous dites que du coup vous faites votre marché dans les inspirations, que vous pouvez trouver. Comment est-ce que vous trouvez vos produits ? Quelle est votre démarche par rapport aux produits que vous transformez ensuite pour en faire des pâtisseries ? Sans vous surprendre, je pense que la première démarche c’est la qualité. C’est le critère majeur. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
June 26, 2019
Hier, je vous ai fait le récit du Tea Time que j’ai partagé avec Adeline au Jardin privé du Novotel des Halles à Paris. Et Adeline vous a donné ses impressions en tant que professionnelle de la pâtisserie. Il était temps ensuite pour nous de faire la connaissance du chef. Il est arrivé à notre rencontre, souriant et d’un abord très sympathique, content visiblement de partager son approche de la pâtisserie. Mais laissons-le se présenter ! Bonjour, je suis Quentin Lechat, je suis le chef pâtissier du T’Time du Jardin privé au sein du Novotel Paris Les Halles. Adeline et moi venons de déguster votre tea time. Est-ce que vous pourriez nous expliquer comment se compose un tea time tel que celui que nous venons de déguster? Pour nous, ici, un tea time c’est tout simplement un goûter, finalement. C’est un moment de détente qui est ici seulement axé sur les pâtisseries. Donc c’est un tea time qui est uniquement sucré. Il peut l’être avec des petites touches de salé dans d’autres établissements. Pour nous, il se compose en — alors, on a trois formules, mais on va dire qu’il se joue en trois temps la plupart du temps c’est-à-dire que vous avez le choix dans une pâtisserie qui est une pâtisserie qui va changer en fonction des saisons, en fonction des produits qu’on peut avoir. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
June 25, 2019
Vous vous souvenez que j’avais proposé à Adeline que nous allions déguster des pâtisseries ensemble ? Eh bien, c’est chose faite. Adeline et moi avons eu le plaisir, il y a quelques jours, de déguster un tea time dont on parle beaucoup en ce moment : celui du chef pâtissier Quentin Lechat au Jardin privé du Novotel des Halles, à Paris. Quentin Lechat a accepté de nous rencontrer et il a répondu à quelques questions à votre intention, chers auditeurs. L’occasion pour vous, pour Adeline et pour moi de faire la connaissance d’un jeune pâtissier plein de talents. Sa pâtisserie en trois mots : agrumes, saisonnalité et style. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
June 20, 2019
Sur le papier, cette sortie de fin d’année pour la classe de Lisa à Vaux-le-Vicomte avait tout pour être idéale : un château magnifique, une visite prévue avec une guide, un pique-nique, une promenade dans les jardins dessinés par André Le Nôtre. Mais j’étais méfiante. Lisa n’a pas de chance en ce moment, cela fait deux ans qu’elle tombe dans des classes avec des enfants bien agités. Cette année, c’est un peu le pompon avec une maîtresse visiblement dépassée par ces élèves turbulents. J’ai été placée au milieu du car, à la limite avec l’autre classe. L’autre classe de même niveau, celle dont la maîtresse a, comme par hasard, hérité d’élèves si sages. Parfois, je doute du hasard. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
June 19, 2019
Hier, je vous disais que juin c’était un peu la folie. Du côté festif, il y a aussi eu la fête des voisins organisée vendredi soir dernier. C’était le jour de la sortie scolaire de Lisa à Vaux-le-Vicomte (je vous la raconterai demain). Pietro était à Lyon depuis deux jours et rentrait le soir même juste à temps pour la fête. J’étais fatiguée par ma journée et un peu ronchon. — On y va, mais on ne restera pas longtemps ! ai-je dit aux filles. Le principe de la fête des voisins c’est que chacun apporte une boisson ou quelque chose à manger et à partager avec les autres. Felicia a proposé de préparer un gâteau au chocolat. La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous! http://bit.ly/OnethingNL
    15
    15
      0:00:00 / 0:00:00