La frustration : comment peut-elle prendre des proportions démesurées?
Published April 29, 2019
|
51 min
    Download
    Add to queue
    Copy URL
    Show notes
    Nous sommes à Melbourne en 2012, c’est le deuxième tour de l’Open d’Australie. Le chypriote Marcos Baghdatis affronte Stanislas Wawrinka, un joueur suisse, et le match se passe mal. Wawrinka mène à tous les sets, et Baghdatis ne fait que perdre pieds. Jusqu’au moment de trop, où pendant une minute et demi de pause, le joueur chypriote est si frustré qu’il passe ses nerfs sur son matériel et casse, en l’espace de 40 secondes, quatre raquettes –dont deux, encore emballées. Frustré par son jeu et la défaite qui se profil, il pète complètement les plombs sous les huées du public. Ce genre de moment où on désespère de faire quelque chose, où les choses ne marchent pas comme on voudrait, tout le monde en connaît. La frustration monte, comme la pression dans une cocotte minute, jusqu’au moment où vous n’en pouvez plus, et c’est l'éruption. Il y a une discipline où la frustration se fait énormément sentir, et où elle est particulièrement dangereuse… c’est le poker. Cette frustration qui monte, parce que les choses ne se passent pas comme prévues, et qui donne envie de tout envoyer balader, de tout casser, dans le poker, ça a un nom : c’est ce qu’on appelle, le tilt. Guillaume Darcourt, ancien joueur de poker professionnel et champion international, nous raconte l’un de ses tilts les plus mémorables, ce moment où la frustration prend le dessus. Nous rencontrons également Axelle Moreau, psychologue clinicienne et chercheuse en psychopathologie à l’université de Laval au Québec, qui est experte du phénomène du tilt au poker. Pier Gauthier, le coach mental de Guillaume Darcourt mais aussi celui de joueurs de tennis comme Sébastien Grosjean et Gaël Monfils, nous éclaire sur manière dont il les aide à désamorcer la frustration pour réussir à continuer à se concentrer sur la partie. Enfin nous faisons aussi un détour par l’esport, où le tilt est aussi un risque, avec Kayane, championne internationale de jeux de combats comme SoulCalibur. Sean Ross, analyste de données à Facebook, auteur pendant son temps libre du site d’analyse de données Datallama et joueur de League of Legends, nous explique quelles conclusions il a tirées a analysé plusieurs millions de parties de League of Legends pour comprendre l’impact du tilt sur son jeu et trouver comment y remédier. Un grand merci à Laurent Dumont, Club Poker et Club Poker Radio pour leur aide sur cet épisode. Et vous, êtes-vous sujet au tilt, à la frustration ? S’il vous est arrivé une histoire forte en lien avec une émotion, vous pouvez nous écrire sur Instagram, Twitter ou hello@louiemedia.com. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy
      15
      15
        0:00:00 / 0:00:00